Plus de 800 livres ont été écrits sur Louis XVII et la famille royale.

Parfois des tissus de mensonges.

Mes sources s’appuient sur plusieurs générations de recherche ainsi que d’analyses ADN, et celles de tout un groupe qui a toujours, ou très vite pour les derniers arrivés, été au fait de l’Histoire véritable…

 

Et j’adresse ici mes salutations et ma sincère admiration de toute l’énergie et du temps qu’il a fallu à ces personnes pour pouvoir apporter une conclusion concrète et aboutie. 

 

  • Enfance et éducation

 

Louis Charles de Bourbon est né le 27 mars 1785 à Versailles.

Il est le cadet de Louis XVI et de Marie-Antoinette. 

Il suit Marie-Thérèse, qui sera Duchesse d’Angoulême et Louis Jospeh Xavier François, le Dauphin.

Celui-ci meurt malheureusement le 4 juin 1789. Louis Charles devint ainsi Dauphin à sa place.

 

Louis était d’un caractère accommodant, intelligent et possédait à la fois un fort caractère.

 

Le Prince avait un petit jardin où il travaillait tous les jours, quelques soldats, et des enfants de son âge jouaient avec lui.

Un jour une mère de l’un d’eux interpela le prince alors qu’il passait près d’elle :

 

« Monseigneur, auriez-vous l’extrême bonté de me rendre aussi heureuse qu’une reine ?

  • Je connais une reine qui n’est pas heureuse, lui répondit-il.

Le Lendemain, il tendit à la dame 2 pièces d’or soigneusement emballées qu’il avait reçues de la Reine et quelques de fleurs.     

 

Un autre jour, alors qu’il terminait son entraînement au tir, il quittait le jardin lorsqu’un garde lui demanda :

 

« Monsieur, vous feriez-mieux de rendre votre arme avant de sortir.

  • Jamais ! répondit le prince

  • Ce n’est pas très poli, vous devriez parler et vous comporter mieux que cela corrigea sa gouvernante, Madame de Tourzel

  • Je sais. Rétorqua Louis. Je la lui aurais volontiers donnée s’il me l’avait demandée. Mais rendre mon arme, jamais ! » 

 

Il important pour la suite de savoir que de temps en temps, un horloger du nom de Jean-Frédéric Leschot, inventeur et fabricant de montres, vint au château avant la révolution présenter ses produits à la Reine ainsi qu’à ses deux enfants.  

 

Plus tard, la famille royale quitta Versailles pour rejoindre Paris dans un cortège de fer et de débauche. Certaines gens portaient des pics avec au bout la tête d’un soldat.

Alors que Louis regardait par la fenêtre du carrosse, l’un d’entre eux plaça la tête qu’il tenait au bout de sa pic juste devant la fenêtre.

Le prince en fit des cauchemars tout le reste de sa vie.

 

La famille royale fut ensuite arrêtée.

 

Tous furent placés à la tour du Temple et prenaient leurs repas ensemble.

Louis XVI lui donnait des leçons tous les jours. 

 

Le valet de Cléry prenait soin de l’enfant et du Roy, tous dormaient aux 3e étage jusqu’à la mort du Roy. Monsieur et Madame Tisson étaient au service de ces dames au 4e étage.

Le personnel de la prison assurait la cuisine et le nettoyage, ce qui facilitait un peu la vie…

Les procès des parents de Louis sont réglés d’avance. Même si la Reine sut éveiller la sympathie de l’assistance, et notamment celle des mères de toutes conditions.

 

Le 21 janvier 1791, le Roy Louis XVI est exécuté.    

Mais en France, le Roy ne meurt jamais…

 

Louis Charles, à 7 ans, devint Roy de France et de Navarre.

Il fut tout de suite reconnu par les Vendéens, la famille royale d’Autriche, la famille royale d’Espagne, et nombre de chefs d’Etat européens.   

 

Et Louis XVII se retrouve maintenant au 2e étage, seul, sans parent, et sans plus jamais revoir sa sœur.

Livre SAR.png